Ambiance Randall / Ligue des Nations / J5 / France-Autriche / SOFOOT.com

Un mois seulement après ses débuts en Allemagne avec l’Eintracht, Randall Colo-Money a changé de dimension en se retrouvant pour la première fois dans l’effectif de Didier Deschamps. Une étape folle dans le parcours irrésistible de l’ancien Nantais longtemps sous le radar, qui vit décidément une année 2022 inoubliable.

« Kolo Mwani a marqué combien de buts ? Nouveau ? Et combien de matches a-t-il disputés ? 37 ? Puisque tu t’intéresses plus au football que moi, sache qu’un bon attaquant doit marquer au moins 15 buts, sinon plus. 5 juin 2021 : Dans le cadre d’un entretien tendu accordé à l’équipe, Valdemar Keita a tiré un lance-flammes contre Randall Colo-Mane, 22 ans, et a joué comme d’habitude au plus intelligent. Le méchant franco-polonais n’aurait certainement pas imaginé qu’un peu plus d’un an plus tard, la tige de Villepint serait championne de l’Eintracht Francfort en Ligue des champions et surtout en international A avec les Bleus. Il faut dire que depuis deux ans, l’ascension de l’attaquant n’a été qu’un météore, surtout compte tenu de ce qu’il a traversé jusqu’à présent avant de pouvoir franchir la porte du monde professionnel.

Plaisir des pieds et Osgood-Schlatter

“Des profils comme Randall, à 14 ans en Seine-Saint-Denis, j’en ai eu des dizaines et des dizaines” , lâche Jeremy Cline, qui avait ce phénomène sous ses ordres dans les incubateurs du FC Villepinte et de l’US Torcy, deux des clubs d’Ile-de-France parmi lesquels se trouvait le RKM, alors que pour lui le football était plus qu’une passion pour une future carrière . À cause de sa paresse, mais surtout à cause de la croissance brutale et de la maladie d’Osgood-Schlatter qui l’a blessé au genou et l’a éloigné des terrains pendant environ un an pendant son adolescence. (“J’ai eu une douleur inexplicable. Dès que j’ai couru, j’ai ressenti de la douleur”)Le potentiel de l’enfant a mis longtemps à être exploité. « A quatorze ans, il faisait déjà un mètre 75Klein continue. Et parce qu’il avait mené des dizaines et des dizaines de séances de coordination avec lui, le garçon ne respirait pas confortablement avec le ballon, c’était après qu’il avait commencé à s’y habituer, à contrôler son corps. Nous avons toujours pensé qu’il avait plus de potentiel que les autres, car il a grandi si vite, il est souvent allé en profondeur et était très bon techniquement, mais il n’était pas plus performant. » Si le crack de la RD Congo n’a pas mis les pieds dans un club pro avant ses 17 ans, c’est aussi à cause de bulletins scolaires décevants(1) Et le langage corporel qui l’a toujours offensé. “C’est un joueur avec de grandes qualités, mais il ne s’est pas bien entraînéIl se souvient d’un de ses agents. Il aimait le football plus que tout. Quand on a commencé à s’occuper de lui à la fin de sa saison des moins de 17 ans on a fait quelques préparations mentales, il en avait besoin. »

“Pour le football, j’étais prêt à aller en Australie ! J’étais déterminé.” Randall Kolo Mwany

A quelques mois de son âge adulte, RKM sait que le temps passe et que ses qualités sont dignes d’une équipe professionnelle loin de Villepinte et du stade bien-aimé de la ville. Cremonese ou Vicenza en Italie, ou encore le Stade rennais ou dans l’Avant-Gangan, auraient pu être quatre équipes avec lesquelles il a passé des tests peu concluants à l’été 2015, et luttait depuis des mois – s’entraînant également en parallèle à Neuilly-sur-Marne. – avant que le FC open Nantes ouvre définitivement ses portes en décembre, à une époque où la plupart des futurs pros (comme les anciens coéquipiers du Torsino Alexis Claude Maurice et Lamine Ghazali) se sont déjà installés dans leurs clubs. “Nous avons contacté le recruteur Odilio Gomis, Randall a été jugé et dans la journée a été appelé pour nous dire “Nous le signons” » L’agent s’explique.“Pour le foot, j’étais prêt à aller en Australie ! J’étais déterminéParlez-nous du joueur dans ces colonnes il y a moins d’un an. Quand mon père m’a dit de rentrer en France (lors de ses essais en Italie)-J’ai déjà pleuré. […] A Nantes, je me suis précipité, c’était le paradis… et ma dernière chance. »

“Il avait cette indifférence des joueurs créatifs et de l’intuition, qui ne sont jamais allés dans un centre de formationPierre Aristoy sollicite son entraîneur pour trois saisons dans la jeunesse des bourgeons jaunes et verts . Il a fallu travailler sur la cohérence, la continuité des performances et des exigences. C’était sa façon d’être, de jouer, et il avait cette capacité à se motiver soudainement, à inventer quelque chose, et souvent à faire la différence. » Cette dernière chance, Filipentoa devra s’accrocher pour la saisir, entre son rival Eli Yuan chez les jeunes, l’offre d’entraîneurs qui ne lui laisse aucune chance en équipe première (Sergio Conceicao, Claudio Ranieri, Miguel Cardoso, Vahid Halilhodžić), l’humiliation s’est produite seule après son passage professionnel. La seule en 2018-2019 (“Pourquoi ai-je choisi sa résidence ? Je l’ai choisie entre lui et moi. Je n’avais pas d’autres solutions”) Prêté au FC Boulogne en troisième division durant l’exercice 2019-2020 : Kolo Mwany est un joueur qu’on aimerait en un tour de main, et Aurélien Kabwe – directeur sportif de Boulogne – n’a pas dérogé à la règle au Stade municipal. De Vitré, le 18 mai 2019 lors d’un match de National 2, les obligeant alors à s’offrir un accès de feu follet pendant quelques mois.

“Nous lui avons dit d’arrêter d’être un showman saccadé.”

Au grand dam de Pierre Aristoy à l’époque, qui poussait déjà – tout comme le directeur de centre Samuel Fenelat et le recruteur Mathieu Bedeau – à l’inviter en Ligue 1 après avoir décroché un titre de champion avec la réserve, accompagné notamment d’Emran Loza : “Avec le recul, ce prêt a servi sur le plan humain et dans son style footballistique. On a tous beaucoup pressé les entraîneurs professionnels les uns derrière les autres à Nantes pour qu’ils lui fassent confiance, et après c’est lui qui a fait le boulot. Il a réussi à peaufiner quelques trucs pour être compétitif. Exceptionnel. Mais je reste convaincu qu’après une si belle année avec la réserve, il pourrait effectivement rejoindre l’équipe professionnelle. Son action en solitaire au Stade de la Libération, bien que très remarquée (trois pions, deux lancers de dés et trois penaltys en quatorze apparitions), a mal commencé, avec deux cartons rouges reçus lors des cinq premiers matches.“Quand il a pris coup sur coup les deux rouges, on lui a demandé d’arrêter d’être un showman saccadé, de disparaître à certains moments et de ne plus toucher le ballon.L’agent se souvient . On lui a dit : Du premier au dernier, il faut aller dans les tribunes, les gens se disent que tu n’as rien à faire ici. »

“C’est devenu très rare, les joueurs qui ont 17 ans ne sont pas encore affectés dans des centres de formation, et ils finissent à l’international.” Pierre Aristoy

Une suite de conte de fées : Révélé en L1 dès ses premiers matchs sous Christian Gourcuff, Appel en équipe de France U-23, Romance sur le terrain avec Ludovic Blass, Démonstration au Parc des Princes en mars 2021, JO, saison 2021-2022 à treize réalisations Et sept performances toutes compétitions confondues, pas mal de défenseurs d’élite à l’affût, jusqu’à Saint-Denis et la Coupe de France levée, le départ de Nantes libre de tout contrat au mépris de Keita, puis le Royal en Bundesliga et relégation au Château de Clairefontaine en ce mois de rentrée.“Quand il est arrivé à Nantes, il avait un côté tellement léger, il ne s’est pas trop pris la têteLe rembobinage d’Aristote . Il aimait le football et voulait jouer et était gentil, mais ce n’était pas quelqu’un qui ferait tout pour être plus professionnel. Des joueurs comme ça, il y en a beaucoup, qui échouent à cause de ça. Puisqu’il était si puissant qu’il a réussi à le modifier. Avec tous les scouts qui circulent, notamment en région parisienne, il devient très rare que des jeunes de 17 ans ne soient pas embauchés à des postes d’entraîneur, et ils se retrouvent à l’international. » Une juste récompense, pensait son agent qui, comme beaucoup, n’aurait pas pu imaginer une convocation aussi rapide : Sa signature a été annoncée en Allemagne début mars, personne n’a compris le timing, et c’est le FC Francfort qui a décidé de le faire pour lancer le processus de recrutement. Tout le monde se demandait si Randall serait central et se concentrerait sur la fin de saison. A partir du moment où il est tombé, il s’est libéré du fardeau et s’est élevé à un niveau, comme les matchs contre Paris et Monaco, ou la finale de la coupe. »

Le FC Nantes, via ses contacts officiels, n’a pas eu l’élégance de saluer publiquement l’appel bleu de son ancien poulain – bien au contraire D’Alban Lafont après 4 jours – et c’est bien dommage : l’attaquant est sans doute le plus gros crack que la maison jaune ait lancé depuis une bonne quinzaine d’années et Dimitri Payet, lui aussi récupéré tardivement à la Jonelière et “seulement” après un entraînement à Nantes. Et même si FCN Randall Colo’s ne quitte pas Mwani chaque année, le héros du constructeur local, si populaire par le passé, bénéficie d’un léger retour. le bruit En équipe de France, ayant été récemment représenté par Léo Dubois ou Jordan Veritot.« Ça prouve que la formation à Nantes se porte toujours très bienAristote sourit . On sait former des joueurs jusqu’à ce qu’ils atteignent le plus haut niveau, puis ils sont dépassés par d’autres clubs plus prestigieux qui évoluent dans les compétitions européennes. » Et Didier Deschamps regarde peut-être déjà Quentin Merlin, qui sait.

Écrit par Jeremy Barron
Mots recueillis par JB, sauf indication contraire. Celles de Randal Kolo Muani sont extraites d’un entretien avec Sofoot.com En octobre 2021.

(1) Dans l’interview avec Sofoot.com :“Moi, c’était juste du foot. L’école… J’y suis allé, mais je ne parlais pas en classe. J’étais dans mon coin, j’attendais que ça finisse. Mon père me l’a rappelé : ‘Il y a une école. Il y a une école’. ‘ En plus, quand je passais des examens, ils demandaient des rapports : le terrain était bon, mais le rapport ne l’était pas. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post Rennes vient-il d’ouvrir l’un des derniers métros de France ?
Next post La nouvelle version majeure est disponible, voici les news