Le choc de l’inflation aux États-Unis n’a pas fini de punir les actions – 14/09/2022 à 08:38


(Crédits image : Adobe Stock -)

PARIS (Reuters) – Les principales places boursières européennes devraient chuter, mercredi, au lendemain du pire shutdown enregistré à Wall Street depuis 2020, sous l’effet d’une inflation plus forte que prévu aux Etats-Unis en août, exacerbant les craintes de resserrement monétaire. . .

Les futures sur indices pointent vers une baisse de 0,96% pour le CAC 40 à Paris, 0,67% pour le Dax à Francfort, 0,93% pour le FTSE 100 à Londres et 0,75% pour l’EuroStoxx 50.

Il a suffi de l’annonce d’une hausse de 0,1 % des prix à la consommation (IPC) aux États-Unis en août, alors que les marchés s’attendaient à un niveau tout aussi bas, pour déclencher un nouveau mouvement de panique sur la plupart des marchés, sans autre indication. Le ralentissement de l’inflation remet en cause les scénarios privilégiés de taux d’intérêt et de croissance.

A une semaine des décisions du FOMC de la Réserve fédérale, l’hypothèse d’une hausse des taux limitée à 50 points de base est désormais totalement écartée, et l’hypothèse d’une hausse de 100 points, qui n’était même pas évoquée lundi, est jugée aussi probable que 37% à l’échelle FedWatch, un scénario à 75 points de base reste privilégié.

Les économistes de Nomura font partie de ceux qui privilégient désormais l’hypothèse d’une hausse de 100 points du taux de “feed money” mercredi prochain.

Ils ont expliqué dans une note : « Les marchés sous-estiment le niveau d’ancrage que l’inflation a atteint aux États-Unis et l’ampleur de la réponse requise de la part de la Réserve fédérale pour la contester.

Les marchés des titres à revenu fixe prévoient désormais un taux des fonds fédéraux de 4,25 % d’ici la fin de 2022 et une probabilité insignifiante d’un pic de 4,5 % au début de 2023, note Eugene Liu, stratège en chef des taux chez Deutsche Bank.

Cependant, un tel scénario impliquerait un risque accru de voir l’économie américaine entrer en récession, ce qui se traduit par l’inversion de plus en plus marquée de la courbe des taux obligataires américains.

Par conséquent, les investisseurs surveilleront de près les chiffres mensuels des prix à la production américains à 12h30 GMT. En Grande-Bretagne, l’inflation a marqué un ralentissement inattendu en août à 9,9% en un an.

Les valeurs à respecter :

À Wall Street

À la Bourse de New York, les chiffres de l’inflation ont déclenché mardi une vente violente et généralisée après quatre séances consécutives de hausses, qui se sont terminées par les plus fortes baisses enregistrées depuis juin 2020.

Le Dow Jones a chuté de 3,94% ou 1276,37 points à 31104,97 points, le Standard & Poor’s 500 a perdu 177,72 points ou 4,32% à 3932,69 et le Nasdaq Composite a chuté de 632,84 points (-5,16%) à 11633,57.

Pendant ce temps, l’indice de volatilité CBOE a bondi de plus de 14%, le plus élevé depuis le 12 juillet.

Tous les principaux secteurs du classement ont terminé dans le rouge, les plus fortes baisses affectant les services de télécommunications (-5,63%), l’appréciation des consommateurs (-5,22%) et la haute technologie (-5,35%).

Au sein du Dow Jones, les actions de Boeing et d’Intel ont chuté d’environ 7,2 %, Apple de 5,87 % et Microsoft de 5,5 %.

Les contrats à terme sur indices indiquent un open-to-break even close pour le moment.

en Asie

A la Bourse de Tokyo, le Nikkei a clôturé de 2,78% dans le sillage des marchés américains, une baisse qui a particulièrement touché les grandes valeurs technologiques comme SoftBank (-4,40%) ou Tokyo Electron (-3,69%).

En Chine, le Shanghai SSE Composite a perdu 0,86% et l’indice CSI 300 a perdu 1,21%.

modifié

Les rendements des bons du Trésor américain se sont stabilisés dans les échanges asiatiques après la hausse des chiffres de l’IPC, la courbe des taux s’élargissant, reflétant les craintes croissantes de récession.

L’indice sur deux ans a rebondi à 3,7566 % pour atteindre son plus haut niveau depuis 2007, tandis que l’indice sur dix ans de 3,4139 % est revenu à ses niveaux de la mi-juin.

L’écart entre les deux dates dépasse les 34 points de base, contre moins de 22 points lundi soir.

En Europe, l’indice de référence allemand à 10 ans, qui a bondi de près de huit points de base mardi, a légèrement baissé en début de séance à 1,716%.

les changements

Le dollar a perdu 0,04% face aux autres principales devises, dans une petite partie de la hausse incroyable enregistrée mardi (+1,37%, la meilleure performance quotidienne depuis mars 2020 et le début de la crise du virus Corona).

Contre le yen, le dollar a augmenté au cours de la séance à 144,95, très proche d’un plus haut atteint en 24 ans la semaine dernière, avant de recommencer à chuter en réponse aux informations du Nikkei selon lesquelles la Banque du Japon a commencé à se préparer à d’éventuelles interventions sur le marché des changes. .

L’euro était presque stable à 0,9971 $ après avoir chuté à 0,9954. Mais il s’échangeait près de 1,02 $ mardi avant la publication des chiffres de l’inflation américaine.

pétrole

La possibilité d’une nouvelle forte hausse des taux d’intérêt américains qui pourrait freiner l’activité économique assombrit le marché pétrolier et assombrit le relatif optimisme de l’Opep, qui a maintenu mardi sa prévision de croissance de la demande.

Le Brent a chuté de 0,49% à 92,71 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, West Texas Intermediate) a chuté de 0,46% à 86,91 dollars.

Les principaux indicateurs économiques au programme du 14 septembre :

Le pays est GMT, l’indicateur de la période de compatibilité précédente

Espace économique européen 09:00 juillet Production industrielle -1,0% + 0,7%

– Sur un an + 0,4 % + 2,4 %

États-Unis 12:30 Prix des produits août -0,1 % -0,5 %

– Sur un an + 8,8 % + 9,8 %

État du marché :

(Certaines données peuvent montrer un léger décalage)

Bourses asiatiques

Indications Post Var. Souris. %CUMUL À CE JOUR

points

Nikkei 2227818.6 – 796.01 – 2.78% -3.38%

5 2

Topix 1947,46 -39,11 -1,97% -2,25%

Hong-Kong 18848.4 -478.43 -2.48% -19.44%

3

Taïwan 14658.3 -236.10 -1.59% -19.54%

1

Séoul 2411,90 – 37,64 – 1,54% – 19,00%

Singapour 3254,69 -35,39 -1,08% + 4,19%

Shanghai 3238,57 -25,23 -0,77% -11,02%

Sidney 6828,60 -181,10 -2,58% -8,27%

La clôture à Tokyo

: [.TFR]

Mur

Rue

un mur

précédent:

Indications Post Var. Souris. %CUMUL À CE JOUR

points

Dow Jones 31104,9 -1276,3 -3,94% -14,40%

7 7

Standard & Poor’s 500 3932,69 -177,72 -4,32% -17,49%

Nasdaq 11633.5 -632.84 -5.16% -25.64%

sept

Nasdaq 12033.6 -706.10 -5.54% -26.26%

100 2

Détails de la session sur le mur

Rue: [.NFR]

“Aujourd’hui devant” – Mise à jour sur

Prochaine séance à Wall Street

[DAY/US]

marchés

Européens

Contrats à terme sur le CAC 40 et au-delà

EuroStoxx50

Les valeurs à respecter

Paris et Europe :

[WATCH/LFR]

Période

précédent:

Indications de fermeture du Var. Souris. %CUMUL À CE JOUR

points

Eurofirst 1662,44 -24,10 -1,43% -12,05%

300

Eurostocks 3586,18 -60,33 -1,65% -16,57%

50

CAC 40 6 245,69 -87,90 -1,39% -12,68%

DAX 30 13 188,9 -213,32 -1,59% -16,97%

5

FTSE 7385,86 -87,17 -1,17% + 0,02%

SMI 10891.5 -99.21 -0.90% -15.41%

4

les changements

Souris. %CUMUL À CE JOUR

Euro / Dinar 0,9975 0,9970 + 0,05% -12,25%

DLR / yen 143,74144,55 -0,56% + 24,93%

Euro / Yen 143.39144.08 -0.48% + 10.03%

DLR/CHF 0,9617 0,9613 + 0,04% + 5,43%

Euro / Franc suisse 0,9593 0,9583 + 0,10 % -7,48 %

Stg/Dir 1,1495 1,1491 + 0,03% -15,03%

Indice $109.750 109.815 -0.06% + 14.12%

0 0

modifié

dernière var. Propagation / Obligation

(points)

Obligations à 10 ans 1,7140 -0,0110

Bund 2 1,3960 +0,0130

années

OAT 10 2,2780 -0,0080 +56,40,0000

années

Armoire 10 ans 3,4159 -0,0070

Trésorerie 2 ans 3,7587 +0,0030

pétrole

(Variable actuelle précédente. % à ce jour

dollars) nt

Ensemble 86,97 87,31 -0,34 -0,39% + 42,08%

lumière américaine

Brent 92,76 93,17 -0,41 -0,44% + 40,48%

(Écrit par Mark Angrand, avec Kevin Buckland à Tokyo et Stella Keogh à Sydney)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post Maccabi Haïfa, Messi, Campos, Défense
Next post Maison du Dragon : Qui est le Ver Blanc ? Ce qu’il faut retenir de l’épisode 4