Plans. Chasse : Voici les dates d’ouverture et de fermeture pour 2022-2023 dans votre département

Depuis fin août, la chasse a progressivement repris dans la zone (© Image’in / Adobestock)

Si vous habitez à la campagne, vous avez peut-être entendu quelques coups de feu. Pour cause, depuis fin août, le Chasse S’emparer progressivement du domaine.

Mais Pas partout à la fois. Les premières divisions qui ont ouvert le bal le 23 août 2022 se situent dans le Grand Est : Haut-Rhin, Bas-Rhin et Moselle. Les derniers Chasseurs agréés seraient ceux de la Manche, de l’Indre, ou encore de l’Eure-et-Loir.

Des dates différentes selon les départements

Comme chaque année, les dates d’ouverture de la chasse sont fixées par arrêtés provinciaux, conformément à l’article R424-7 du code de l’environnement. Pour la saison 2022-2023, la période de pêche est étalée en France métropolitaine Plus d’1 mois, du 23 août au 25 septembre 2022 Sauf exceptions locales qui autorisent la pêche en dehors de cette période.

par ici Dates d’ouverture A la recherche de la saison 2022-2023 :

  • 23 août 2022 : Moselle, Bass Rinne, Ott Rhein;
  • 4 septembre 2022 : Corse du Sud et Parcours Chaud ;
  • 11 septembre 2022 : Ain, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Ardèche, Aude, Aveyron, Bouches-du-Rhône, Cantal, Charente, Corrèze, Creuse, Dordogne, Doubs, Drôme, Gard, Gers, Haute -Garonne, Hérault, Gironde, Isère, Jura, Landis, Loire, Haute-Loire, Lot, Lot et Garonne, Lozère, Puy de Dôme, Pyrénées Atlantique, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Rhône, Haute-Saône, Savoie, Haute-Savoie, Tarn, Tarn et Garonne, Var, Vaucluse, Vienne, Haute-Vienne et Comté de Belfort ;
  • 18 septembre 2022 : Aisne, Allier, Ardennes, Aube, Calvados, Côte-d’Or, Côtes-d’Armor, Eure, Finistère, Ille-et-Vilaine, Indre-et-Loire, Loire-Atlantique, Loiret, Maine-et-Loire , Marne, Haute-Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Nièvre, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Saône-et-Loire, Seine-Maritime, Seine-et-Marne, Yvelines, Somme la Vendée, les Vosges, l’Yonne, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et l’Oise ;
  • 25 septembre 2022 : Cher, Eure-et-Loir, Indre, Loir-et-Cher, Manche, Orne, Sarthe.

Trois sections proposent deux dates différentes : Ariège (ouverture de la chasse le 11 septembre 2022 pour la plaine et le 18 septembre 2022 pour la région montagneuse), Charente-Maritime (11 septembre 2022 hors Aix, où la chasse débute le 18 septembre 2022) et Deux -Sèvres (11 septembre 2022 sauf pour Niort, où les pêcheurs peuvent opérer à partir du 25 septembre 2022).

Vidéos : Actuellement dans Actu

En France là 94 syndicat administratif des pêcheursun pour chaque département, « à l’exception de l’union interdépartementale des provinces de Paris, Yveline, Eison, Hautes-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d’Oise », définit la Fédération des pêcheurs.

Dans les provinces extérieures, en revanche, la chasse a commencé plus tôt :

  • La Réunion (974) : 1Verset janvier 2022
  • Guadeloupe (971) & Saint-Martin (978) : 30 juillet 2022
  • Martinique (972) : 31 juillet 2022
  • Saint-Pierre-et-Miquelon (975) : 3 septembre 2022

Et les dates de fermeture ?

Depuis janvier 2023, les pêcheurs ne sont plus autorisés à poursuivre leur activité dans certaines sections, mais la majorité de la zone a fermé la pêche fin février.

Ainsi, selon les données de la Fédération nationale des chasseurs, Horaires de fermeture la pêche sont :

  • 8 janvier 2023 : Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes et Alpes-Maritimes.
  • 15 janvier 2023 : Haute Savoie.
  • 29 janvier 2023 : Savoie.
  • 31 janvier 2023 : Perdant
  • 1 février 2023 : Aveyron, Moselle, Bass Rin, Haut Rin
  • 8 février 2023 : Corse du Sud
  • 28 février 2023 : Ain, Aisne, Allier, Ardèche, Ardennes, Ariège, Aube, Aude, Bouches-du-Rhône, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Haute-Corse, Côte-d’Or, Côtes-d Armor, Creuse, Dordogne, Doubs, Drôme, Eure, Eure-et- Loir, Finistère, Gard, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Hérault, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Landes, Loir-et – Cher, Loire, Haute Loire, Loire-Atlantique, Lorette, Lot, Lot-Garonne, Maine-et-Loire, Munch, Marne, Haute-Marne, Maine, Meurthe-Moselle, Meuse, Morbihan, Jamais, Nord, Oise, Orne , Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Rhône, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Sarthe, Seine-Maritime, Seine-et-Marne, Yvelines, Deux-Sèvres , Somme, Tarn, Tarn-et-Garonne, Var, Vaucluse, Vendée, Vienne, Haute-Vienne, Vosges, Y en, Belfort, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne .
  • 31 mars 2023 : Ille-et-Vilaine.

Le Val d’Oise y joue à deux tableaux : comme la majorité des départements français, la chasse y est interdite à partir du 28 février 2023, mais la chasse au sanglier s’y termine plus tôt, le 31 mars 2023.

Quelles sont les règles à suivre pour la chasse ?

En France, la pratique de la chasse est régie par Autoriséqui prend la forme d’un document donnant l’autorisation de chasser sur un territoire et pour une période déterminée.

Il est délivré par l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et est soumis aux règles strictes fixées par le droit de l’environnement, à savoir :

  • être âgé d’au moins 16 ans;
  • Apportez le certificat médical requis;
  • ne pas être sous tutelle sauf autorisation du juge des tutelles ;
  • ne pas le priver du droit de porter les armes ;
  • ne pas avoir été reconnu coupable d’un délit de chasse par la police des chasses et être en règle avec des condamnations antérieures ;
  • ne pas avoir été condamné à plus de 6 mois d’emprisonnement pour rébellion ou violence contre des agents de l’autorité publique ;
  • pas empêché de rester;
  • ne vois pas qui s’oppose à la pratique de la chasse sur sa propriété ;
  • à ne pas le priver du droit de détenir ou d’obtenir un permis de chasser ;
  • Ne pas être inscrit au profil national des personnes interdites de possession et de détention d’armes.

Le permis est délivré après examen. S’il s’agit d’un document à vie, donc valable à vie, il doit être renouvelé chaque année auprès d’un syndicat administratif de pêcheurs pour rester valable. Sinon, il sera impossible pour le pêcheur de profiter de la saison de chasse.

Et attention, le ministère de la Transformation environnementale et de la Cohésion régionale prévient : « La pêche sans autorisation est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à Jusqu’à 1500 euros. La pêche sans permis est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 38 euros. »

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Actu dans l’espace Mon Actu. En un clic, après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post Comment le vélo devient un atout rentable pour les villes moyennes
Next post Crise énergétique : pourrons-nous couper le gaz et l’électricité pour les foyers cet hiver ?