Quelles sont les recommandations les plus importantes du centre pour lutter contre les violences sexuelles envers les enfants ?

“Je parle pour moi et pour protéger les autres enfants.” Après un an de travail et de collecte 16 414 certificats, La La Commission indépendante sur l’inceste et les abus sexuels sur enfants (Ciivise) prépare sa version. créature Après la publication du livre Camille Kushner dans l’inceste, La grande famille, civil tome publié Mercredi 21 septembre son évaluation de l’appel à témoignage, qui durera un an. A l’approche des discussions budgétaires pour 2023, Franceinfo revient sur les cinq recommandations de la commission élaborées dans son rapport final demandant Allouer des ressources financières supplémentaires.

Fournir une définition systématique de la violence

C’est l’une des mesures fortes prônées par le comité co-présidé par le juge des enfantsEdward Durand : Mise en œuvre de la définition systématique de la violence.

Le but n’est plus partir pour 160 000 enfants sont victimes de violences sexuelles chaque annéeResponsabilité de briser le silence. Pour que cette découverte soit possible, Ciivise recommande que la question des violences potentielles soit systématiquement posée à l’enfant par les professionnels qui gravitent autour du secteur de la première dent. “Quand j’étais adolescent, le professeur trouvait étrange que je ne me sois jamais rebellé. Mais personne ne m’a posé la question : pourquoi ?” , Anonyme témoigne d’une des victimes près de Civise. Cette découverte systématique devrait compter Il en va de même pour les médecins, les infirmières scolaires, les travailleurs sociaux ou les éducateurs.

Pour cela, les professionnels doivent inspirer confiance Pour les jeunes victimes avec un “L’attitude proactive de chaque adulte et de l’organisation dans laquelle il travaille”, Insistez sur Civise. Le Comité appelle également au renforcement « Des ressources humaines dans tous les lieux de vie des enfants » Pour que l’identification puisse être déterminée. Le personnel doit être formé à “initial et actuel” Sur la question des violences sexuelles, ajoute Civise.

Créer une cellule d’accompagnement des professionnels

Alors qu’une personne sur dix a subi des violences sexuelles dans son enfance, selon les statistiques de l’autorité, Professionnels au contact des enfants Ils sont régulièrement invités à écouter les personnes impliquées au cours de leur carrière. Une situation qui les engage, car dès le premier récit de violences sexuelles, les médecins ou infirmiers scolaires vont devoir mettre la victime en sécurité en urgence. “Cette situation est susceptible de générer une pression sur l’adulte lui-même.”, note Ciivise, qui appelle à la création d’une cellule d’accompagnement des professionnels disponible par téléphone sur l’ensemble du territoire national. Il devrait être composé de toutes les professions concernées (santé, éducation, police, justice), comme insiste Civise.

Augmenter les moyens de lutte contre la cybercriminalité

Dans son rapport, Civise fait une remarque : la cybercriminalité via les jeux en ligne est en augmentation. « Le toilettage, c’est-à-dire le fait de créer un lien Emotionnel avec un enfant afin de réduire ses inhibitions afin de l’agresser sexuellement, jusqu’à 3000%”Numéros de commissions. Or, la France ne compte que 30 enquêteurs dédiés sur l’ensemble du territoire.

Ce manque de ressources humaines et matérielles “Cela conduit à l’identification de très peu d’agresseurs et de victimes”Le comité regrette. Par conséquent, il recommande la mise à disposition de services de police judiciaire spécialisés dans la cybercriminalité Les ressources humaines et matérielles nécessaires.

Offrir des soins spécialisés aux victimes

Parmi les 16 414 témoignages recueillis par téléphone, par écrit et sur un questionnaire en ligne, Ciivise met en lumière la grande souffrance exprimée par des femmes et des hommes victimes de violences sexuelles dans leur enfance. Cette souffrance se manifeste par la détérioration de la santé physique et mentale des victimes. Les sujets rapportent des douleurs inexpliquées, des symptômes de traumatisme (comportement d’évitement, coexistence), une dépression, des tentatives de suicide, un comportement addictif et des troubles alimentaires.

Dans le détail, parmi les victimes interrogées, une femme sur deux décrit des troubles alimentaires et près de quatre hommes sur dix rapportent des problèmes d’addiction.“Je ne peux pas être dans mon corps. Je n’existe pas vraiment. Je suis à côté. C’est comme si j’étais mort à l’intérieur“, témoigne une victime à Civise de manière anonyme. Les études, le travail, la vie familiale, la vie affective et sexuelle sont également durablement affectés. Plus de trois victimes sur dix évoquent une absence de désir sexuel, une diminution de ce dernier, voire une absence de désir sexuel. la vie.

“C’est comme si les cellules s’en souvenaient physiquement. C’est comme si vous pouviez tout ressentir dans votre corps tout le temps.”

victime inconnue

Dans le rapport Civise

Le Comité demande donc la mise en place d’un cycle de prise en charge des victimes de violences sexuelles dans l’enfance, avec des praticiens spécialisés dans le traitement des traumatismes et apportant un soutien financier à cette prise en charge des victimes.

Publier une grande campagne médiatique

Depuis 2002 et la campagne médiatique “se taire, il est parti”Les pouvoirs publics ne ciblent plus spécifiquement une campagne de prévention sur l’abus sexuel des enfantsLe comité regrette. “Cependant, la prévention des violences sexuelles est une responsabilité collective. C’est une grande cause qui devrait mobiliser l’ensemble de la société. Une grande campagne nationale s’impose.”insiste-t-elle.

Cette campagne devra sensibiliser sur les manifestations de violences sexuelles chez les enfants et leurs conséquences pour les victimes, mais aussi sensibiliser sur les voies de recours possibles pour les victimes et mobiliser les témoins. Dernière condition de Civise : que cette campagne d’information soit « Ambitieux, répétitif et accessible à tous, particulièrement aux personnes en situation de handicap.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post PS5 : La pénurie est terminée ! Voici à quoi s’attendre pour le stock PlayStation 5 et Xbox Series X.
Next post Other Babies, Beautiful Race, NinjaBaby… Films à voir ou à éviter cette semaine